Thérapie Lumière Blanche

Light Boxes (bright light)
La Lumière, le visuel et le rythme humain

Nous savons aujourd'hui que la lumière agit en tant que temporisateur pour de nombreux processus de notre corps. La clarté de la lumière du jour parvient, par l'íntermédiaire de l'oeil et du nerf optique sous forme de pulsations électriques, jusqu'à l' " horloge interne " de notre cerveau, le Nucleus suprachiasmaticus, SCN (Noyau cellulaire dans le cerveau).

Le SCN utilise les informations clair/sombre et provoque auprès d'autres structures du cerveau la répartition rythmique de substances chimiques porteuses de messages. Ainsi sont transmises d'une part l'hormone du sommeil, la mélatonine, et d'autre part, les neurotransmetteurs, sérotonine et la noradrénaline, " responsables " de la bonne humeur. La mélatonine, qui provoque l'endormissement, est produite lorsque qu'il fait sombre; par contre dès que l'intensité lumineuse est suffisante sa production est stoppée.

L'utilisation de la thérapie à la lumière est très simple et dure env. une demi-heure à deux heures, selon l'intensité des lampes utilisées. Ces lampes consistent la plupart du temps en des lampes fluorescentes qui génèrent une intensité de lumière comprise entre 2500 et 10.000 Lux.

La part de rayons UV est filtrée en raison des risques éventuels qu'ils représentent pour la peau et les yeux.
Les rayons infrarouges sont également le plus possible tenus à l'écart en raison du risque éventuel d'être atteint de cataracte.

Pendant le traitement, les patients sont assis à env. un demi-mètre voire un mètre devant la lampe. Ils doivent garder les yeux ouverts, peuvent lire ou travailler, regarder la télévision ou s'entraîner sur une bicyclette d'appartement.

La thérapie à la lumière peut prévenir et guérir de certaines maladies!

Dépressions hivernales

Une dépression hivernale représente davantage que le fait "de ne pas se sentir bien". Il s'agit en effet de modifications quantitatives d'hormones et substances messagères transportées jusqu'au cerveau qui influencent notre niveau d'activité, nos sentiments et notre bien-être.
En Europe centrale et du Nord, env. 10 à 20 % de la population sont atteints de dépression hivernale.
Une dépression hivernale a pour principale caractéristique le fait que les poussées dépressives reviennent régulièrement. Cela se produit principalement pendant la saison obscure de l'année, donc entre octobre et mars. C'est d'ailleurs ce qui explique le nom "dépression hivernale".

Les personnes atteintes se plaignent:
  • de manque d'entrain
  • d'une humeur sombre
  • d'une prise de poids
  • d'un sommeil accru, etc.

L'utilisation d'une douche de lumière peut aider à surmonter ces troubles dépressifs. L'effet guérissant de la lumière intervient souvent après très peu de temps. Il suffit de quelques jours pour ressentir les premières améliorations des symptômes maladifs. Le plein effet avec sa sensation de légèreté, de calme et d'énergie se produit généralement au bout d'env. 2 semaines. Vous vous sentez bien - et cela se voit.

Troubles du sommeil/troubles du rythme sommeil-réveil

Aujourd'hui, beaucoup de gens travaillent et vivent à la lumière artificielle avec des intensités relativement faibles d'env. 500 Lux. Cette intensité suffit certes pour voir mais, pour notre cerveau, il fait encore nuit. En effet, nous avons besoin au moins de 2.500 Lux pour influencer positivement nos hormones et substances messagères véhiculées jusqu'au cerveau.

La conséquence: Le rythme corporel ne s'adapte pas au rythme diurne-nocturne de la majorité de la population. Pour des millions de personnes, ceci se traduit par un manque d'activité et la recrudescence des conflits sociaux.
Les personnes qui souffrent d'un rythme sommeil-réveil irrégulier sont souvent si fatiguées durant la journée qu'elles doivent dormir et ne parviennent ainsi pas à trouver le repos pendant la nuit.
Les couche-tard extrêmes souffrent de phases d'endormissement retardées. Ils ne peuvent s'endormir que tard après minuit. Le matin, ils n'ont pas suffisamment dormi, sont longtemps fatigués et ne deviennent actifs que dans l'après-midi.
Les lève-tôt extrêmes se plaignent de phases de sommeil décalées. Ils se couchent très tôt le soir pour se lever très tôt. Les lève-tôt éprouvent des problèmes en ce sens qu'ils sont très rapidement fatigués le soir et qu'ils se réveillent extrêmement tôt le matin.
Les travailleurs en équipe et voyageurs entre les continents et fuseaux horaires ("syndrome du jet-lag") éprouvent eux aussi des troubles du rythme de sommeil-réveil.

La thérapie à la lumière avec les douches de lumière offre aujourd'hui la possibilité d'atténuer considérablement les troubles du rythme du sommeil-réveil et leurs répercussions négatives.

Syndrome prémenstruel des "jours avant les règles".

Plus de la moitié des femmes de plus de 30 ans souffrent de troubles physiques et psychiques importants environ une semaine avant leurs règles.

Ce sont:
  • Troubles de l'humeur
  • Irritabilité
  • Manque d'activité
  • Douleurs de tous genres etc.

Le commun des mortels parle des "jours avant les règles" alors que le spécialiste désigne cet état par syndrome prémenstruel. Les troubles sont souvent intenses pour les femmes concernées. Et pourtant, relativement peu de femmes consultent un médecin ou classent le SPM comme une véritable maladie. C'est à tort qu'elles croient que ces troubles du bien-être font partie de leur condition de femme.
Cette attitude n'est ni correcte, ni judicieuse. Les femmes concernées peuvent y remédier - même sans médicament. La thérapie à la lumière avec les douches de lumière est un moyen d'y remédier.



* All prices incl. VAT, plus Shipping